Green IT : les produits informatiques se mettent à l’ère de l’économie circulaire

Green IT l’économie circulaire appliquée aux produits informatiques | Bios.click

Pour le développement durable touchant l’environnement et le climat, le « Green IT » est une meilleure solution à approuver. Le concept vise à réduire les impacts nocifs du numérique et à concevoir des techniques ainsi que de nouvelles idées pour une innovation solide dans un monde sans cesse en évolution. Cet engagement écologique se doit d’être pris au sérieux par les corps politiques et l’ensemble des populations mondiales soucieux de la planète.

En cette ère de mondialisation, la gestion des différentes ressources est devenue primordiale. Il est de notre devoir de cibler les initiatives visant à fournir des solutions durables face aux principaux défis auxquels le monde doit répondre. Ces défis recouvrent plusieurs domaines fondamentaux, dont la création d’emplois, la lutte contre la pauvreté et les inégalités, le changement climatique, ainsi que des questions liées à la sécurité et l’environnement. En matière de produits informatiques, le recours au concept de l’économie circulaire, connue sous le nom de « Green IT », est l’une des meilleures solutions existantes. 

Green IT : c’est quoi ?  

Le « Green IT » (Green Information Technology) est un terme anglais désignant un ensemble de techniques écologiques qui tiennent à diminuer les impacts toxiques de l’activité humaine sur l’environnement. Sa dénomination en français est l’éco-TIC, qui veut dire « écotechniques de l’information et de la communication ». Mais il est également connu sous d’autres noms, comme « l’informatique verte ou écologique, » « l’informatique responsable » et surtout « le numérique responsable » ou « l’informatique durable ».

Dans le monde du numérique, l’économie circulaire consiste à réduire l’empreinte écologique, sociale et économique. D’où l’adoption du terme numérique responsable, qui ne couvre pas seulement les impacts environnementaux, mais également les impacts sociaux et économiques.

L’économie circulaire informatiques consiste à réduire l’empreinte écologique | Bios.click

Nos ordinateurs, nos boites mail ou encore nos réseaux d’entreprise peuvent effectivement avoir un impact important sur l’environnement. Certes, les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication) peuvent constituer un facteur de développement durable, notamment dans la création d’emplois et du développement social. Mais elles peuvent aussi être de grands consommateurs d’énergies et donc une source de croissance de notre empreinte carbone. Ce qui nous emmène à la notion de Green IT.

Le Green IT regroupe donc l’ensemble des technologies permettant aux entreprises de réduire leurs impacts écologiques, c’est-à-dire d’avoir un minimum d’empreintes carbone et d’émissions de gaz. Une politique écoresponsable permettant de favoriser le développement durable au sein d’une entreprise.

Le remarketing informatique avec Green IT

Le remarketing, dans le concept du Green IT, constitue l’ensemble des processus de revente de tout ce qui concerne les matériels informatiques. Son objectif étant de préserver l’environnement en les utilisant le plus longtemps possible tout en augmentant le retour sur investissement de toute infrastructure informatique durable. Il se fait en plusieurs étapes qui pourront être résumées sous le terme de « recommercialisation informatique ». Des étapes généralement effectuées par un seul fournisseur de services que ce soit en totalité ou en partie. 

Etape 1 : Consultation et Planification

La première étape en termes de remarketing en informatique passe donc par la consultation et la planification. Dans votre projet de remarketing, des spécialistes vous conseilleront sur les matériels qui pourront convenir au processus. L’étape suivante consiste à leurs démontages et à leurs transports. Pour ce faire, des techniciens expérimentés vous aideront à les emballer et les transporter afin qu’aucun dommage ne survienne lors du transport. 

Etape 2 : Inventaires et rapports

Vient ensuite l’étape des inventaires et des rapports. Les spécialistes feront l’inventaire de tous les matériels informatiques destinés à la revente. Ils procéderont ensuite à la suppression et à la destruction des de vos données informatiques qui pourraient rester malgré vos suppressions. Vous devez sans doute savoir que dans le domaine de l’informatique, la simple suppression avec la touche « Suppr » du clavier ne suffit pas à effacer définitivement vos données. Les spécialistes du remarketing informatique disposent d’un logiciel spécial pour le faire en toute sécurité. 

Etape 3 : Reconditionnement et revente

Reconditionnement et revente | Bios.click

L’étape finale consiste à la remise à neuf ou reconditionnement des matériels destinés à la revente. Au début de cette phase, le matériel doit être nettoyé et testé afin de savoir s’il existe des pièces défectueuses. Dans ce cas, on passe à la réparation et à la remise à l’état ou dans certains cas, au remplacement de certaines pièces seulement. 

Passé ces étapes les produits reconditionnés seront revendus avec garantie et réutilisés par l’acheteur qui ne pourra plus retrouver son propriétaire original. 

Les effets écologiques du Green IT 

Presque toutes les entreprises sont actuellement entrées dans l’ère du numérique grâce au Green IT. Difficile effectivement de se passer des ordinateurs ou d’Internet aujourd’hui où tout est numérisé. Le passage à la numérique présente effectivement de nombreux avantages. Il offre un important gain de temps et une plus grande facilité dans la gestion des données. Le passage au numérique a également ouvert de nombreuses portes en créant de nouveaux business models, de nouveaux usages de l’informatique, sans parler de la communication qui est désormais devenue plus facile.

Au niveau environnemental, de nombreuses organisations publiques et privées, conscientes de leurs rôles dans la préservation de l’Environnement en termes d’usage du numérique, ont voulu procéder à des évaluations. Les études ont permis de démontrer qu’en France, le numérique à lui seul affiche une consommation de 180 TWh d’énergie primaire, soit près de 6,2 % de la consommation nationale. Il est aussi à l’origine de 24 millions de tonnes de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère. Ce qui représente les 5,2 % des émissions de la France. Le numérique représente aussi 10,2 % de la consommation en eau de la France et est responsable d’excavation de près de 4 milliards de tonnes de terre et utilise dont des ressources importantes.

En France, le numérique à lui seul affiche une consommation de 180 TWh d’énergie, soit 6,2 % de la consommation nationale | Bios.click

Si la production des appareils utilisés en TIC concentre principalement environ 87 % des impacts environnementaux, ces données permettront d’établir un plan d’action efficace. Les organismes concernés conseillent quelques solutions permettant de réduire l’impact des TIC sur l’environnement. Le collectif préconise effectivement une augmentation de la durée de vie des équipements nécessaires dans le numériques, une réduction de la quantité des ressources numériques mobilisées et une écoconception des services numériques qui servira à réduire leurs besoins en ressources numériques.

Les bons gestes responsables à adopter 

Les gens sont progressivement conscients de leurs impacts environnementaux dans l’utilisation des TIC. De plus en plus de personnes souhaitent trouver les bons gestes à adopter pour réduire au maximum leur empreinte carbone et optent pour l’éco-TIC.

1. Utiliser l’appareil le plus longtemps possible 

Utiliser l’appareil le plus longtemps possible | Bios.click

Si vous vous trouvez également dans cette situation, le premier geste éco-responsable à faire est d’essayer de prolonger au maximum la durée de vie de votre matériel. Essayer de l’utiliser le plus longtemps possible vos téléphones portables, ordinateurs, télévisions, tablettes… Une fois inutilisé, le matériel deviendra effectivement un déchet toxique. L’utilisation du matériel durant longtemps permettra en même d’éviter la production d’un nouvel appareil.

2. Recycler 

Faites également des recyclages. Pour limiter au maximum la pollution, vous devez avant toute chose limiter le volume de vos déchets. En effet, les déchets électroniques peuvent s’accumuler au fil des âges et devenir nocifs pour l’environnement s’ils sont mal recyclés. À titre d’exemple, en 50 ans, un gramme de mercure peut polluer 1m3 de terre ou 1 000 m3 d’eau. Le mieux est donc de recourir au recyclage ou au reconditionnement. De nombreux sites internet peuvent vous aider à effectuer cette opération.

3. Acheter des produits reconditionnés 

Vous pouvez aussi opter pour l’achat de matériels d’occasion (ou neufs) et d’opter pour les produits reconditionnés. Aujourd’hui, le marché du reconditionnement est en plein essor. Cette option peut vous faire économiser entre 60 à 80 % comparée à l’achat d’un matériel neuf. Mais si vous n’avez d’autres options que l’achat de matériels neufs, opter pour des modèles éco-conçus, c’est-à-dire du matériel produit de manière écologique.

Produits reconditionnés | slash.mg

4. Débrancher les appareils électriques en cas de non-utilisation prolongée

En termes de consommation énergétique, essayer de toujours débrancher les appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas. Le mode veille consomme effectivement en moyenne 2 kWh d’électricité par jour, ce qui est assez conséquent compte tenu du nombre d’appareils électriques utilisés dans chaque foyer.

5. N’imprimer que le strict nécessaire 

Essayez également de n’imprimer que le strict nécessaire, et ce, en recto verso tant que c’est possible. Pour cela, vous pouvez utiliser le mode brouillon aussi souvent qu’il vous sera possible. La production du papier est aussi très énergivore. Gaspiller le moins de papier possible permettra d’en produire. 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare