Usine intelligente : la 4e révolution industrielle en 5 points

Usine 4.0 la 4e révolution industrielle en 5 points | Bios.click

Le monde de l’industriel n’a cessé de connaître d’innombrables révolutions depuis des siècles. Aujourd’hui, notre planète assiste déjà à sa quatrième révolution industrielle avec l’usine intelligente, appelée également usine 4.0 ou Smart factory. Considérée comme l’usine de demain, elle est née de la convergence des technologies numériques et des techniques de production industrielle. Tout comme le concept de l’économie circulaire, la production intelligente devient elle aussi une tendance. Cependant, qu’entend-t-on réellement par usine 4.0 ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont ses enjeux ? Voici 5 points que vous devez savoir à ce sujet.

1. C’est quoi une usine 4.0 ?

Une usine 4.0 tient son nom du fait qu’elle représente la quatrième révolution industrielle mondiale. Comme les trois premières, elle a pour but d’augmenter le volume de la production en apportant de nouvelles innovations. Toutefois, à l’inverse des autres, cette industrie du futur n’est pas conçue pour produire de plus grandes quantités mais des plus petites, tout en conservant les mêmes coûts. L’usine 4.0 rassemble les technologies numériques des objets réels, en vue de concevoir des produits encore plus compétitifs.

C’est quoi l’usine 4.0 | Bios.click

2. La naissance de l’usine intelligente

De manière très logique, c’est grâce à l’avènement des objets connectés qu’est née l’usine intelligente. Les produits sont conçus de manière différente. Des automates, Big Data ou l’intelligence artificielle entrent en scène pour donner vie à de nombreux produits. La notion d’usine 4.0 a été évoquée pour la première fois lors du Salon de la technologie industrielle à Hanovre, en 2011. Le phénomène a, par la suite, pris le temps de se développer au fil des années. Dans les années qui ont suivi, de multiples institutions industrielles se sont accaparées le concept et l’ont fait connaître un peu partout dans le monde.

Usine intelligente | Bios.click

3. Le mode de fonctionnement

La technique fait notamment appel à des robots, à l’intelligence artificielle, à l’impression 3D et à la réalité augmentée. Elle recourt à l’optimisation et est considérée comme une firme connectée. Pour assurer une production plus sûre et efficace, tous les systèmes et machines de la manufacture sont reliés entre eux. Dans la même optique, toutes les usines connectées communiquent entre elles pour augmenter la productivité et bien assurer le déroulement de celle-ci. Le but de la création de cette entreprise du futur est de réduire la consommation d’énergie, de matières premières et la main-d’œuvre.

Impression 3D | Bios.click

4. Les enjeux de l’industrie connectée

Une usine connectée ou smart manufacturing présente de multiples bénéfices, tant pour les fabricants que pour les consommateurs. Les avantages de ce mode de production varient en fonction de la nature de l’outil utilisé pendant le processus de production.

Pour les industriels

En faisant appel à des robots, les tâches effectuées par les ouvriers sont réduites. Le risque de l’apparition de problèmes serait alors limité car tout est automatisé. Le recours à l’impression 3D permet également de concevoir les produits les plus complexes, sans passer par plusieurs étapes. Pour les industriels, la réalité augmentée va rendre possible l’affichage d’informations en temps réel dans les sites de production.

 | Bios.click

Pour les consommateurs

Pour le client, la réalité augmentée va lui permettre de visualiser le produit dans son environnement. Le Big Data, quant à lui, aide à mieux comprendre, anticiper et s’adapter puisqu’il analyse toutes les données. Grâce à ce procédé, le consommateur peut, lui aussi, obtenir plus facilement les articles et les services proposés par les entreprises. En somme, il obtient des produits personnalisés, conçus pour s’adapter à ses attentes, sans surcoût et même moins chers qu’auparavant.

Big Data | Bios.click

5. Le futur de cette industrie révolutionnaire

Au vu de l’intérêt que portent les fabricants sur ce système de production, il faut notamment s’attendre à une démocratisation de l’usine intelligente. La modification des processus de fabrication risque de faire disparaître certaines fonctions et, par la même occasion, certains emplois. Malgré tout, il faudra s’attendre à voir apparaître de nouveaux métiers plus spécialisés et techniques pour assurer un service de qualité aux consommateurs. Une expertise dans les divers domaines traités sera donc très demandée. En outre, l’homme ne disparaît pas des usines intelligentes, mais en sera même la clé.

Conclusion

Consommateurs | Bios.click

Le marché ne cesse d’évoluer et l’exigence des consommateurs s’en trouve accrue. Voilà pourquoi il est devenu plus qu’important de répondre aux demandes plus rapidement et de proposer les prix les plus attractifs. Les entreprises étaient dans l’obligation de concevoir des procédés agiles et instantanés, et c’est ainsi qu’est née l’industrie 4.0 ou usine intelligente.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hakim

Merci pour l’information

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare